Que nous ont enseigné les papes qui ont suivi ?

Aller en bas

Que nous ont enseigné les papes qui ont suivi ?

Message  Monique le Mar 17 Nov 2009, 11:24 am

Grégoire XIII († 1585) : « Le Rosaire est un moyen donné par le Ciel pour apaiser la colère de Dieu ».

Grégoire XIV († 1591) : « Le Rosaire est le moyen merveilleux pour détruire le péché et recouvrer la grâce ».

Paul V († 1621) : « Le Rosaire est le trésor des grâces ».

Benoît XII († 1730) : « Le Rosaire est le remède souverain aux erreurs et aux vices ».

Léon XIII († 1903), surnommé « le pape du Rosaire », disait : « Le Rosaire est l'expression la plus accomplie de la piété chrétienne ». « [...] entre les diverses formules et manières d'honorer la divine Marie, il en est qu'il faut préférer, puisque nous savons qu'elles sont plus puissantes et plus agréables à notre Mère; et c'est pourquoi nous nous plaisons à désigner en particulier et à recommander tout spécialement le Rosaire. » (Encyclique du 22 septembre 1891). Huit ans plus tôt, il engagea vivement tous les chrétiens à s'appliquer soit en public, soit dans leur demeure particulière et au sein de leur famille, à réciter ce pieux office du Rosaire [...] » et désira que le mois d'octobre soit consacré entièrement à la Sainte Reine du Rosaire. (Encyclique du 1er septembre 1883).

Pie X († 1914) : « Le Rosaire est, de toutes les prières, la plus belle, la plus riche en grâces, celle qui touche le plus le Cœur de la Mère de Dieu [...] Si vous voulez que la paix règne dans vos foyers, récitez-y le chapelet en commun » (Testament).

Pie XI († 1939) à Mgr Richaud, évêque de Laval : « Dites à vos prêtres qu'ils prient beaucoup. Tant que le pape n'a pas dit son Rosaire, sa journée n'est pas finie ».

Pie XII († 1958) : « Nous estimons que le Saint Rosaire est le moyen le plus efficace et le meilleur pour obtenir l'aide maternelle de la Vierge ». « La récitation même de formules identiques, tant de fois répétées, loin de rendre cette prière stérile et ennuyeuse, possède au contraire l'admirable vertu d'inculquer la confiance à celui qui prie et de faire une douce violence au Cœur maternel de Marie. » (Encyclique du 15 septembre 1951 sur la récitation du rosaire durant le mois d'octobre)



Antonio Dragon, S. J. (1955)
avatar
Monique

Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum